TEATRO

DELLE BRICIOLE

CORTI DI

CARTA 

(COURTS DE PAPIER)

La mauvaise lettre

Le quotidien

Brève histoire d’un employé

de Riccardo Reina

avec Yele Canali, Jessica Graiani, Riccardo Reina
assistante à la mise en scène Yele Canali
lumière Dario Andreoli
musique et bruitage Dario Andreoli et Lorenzo Donadei
costumes et objets de scène Jessica Graiani et Antonia Montani

 

production Teatro delle Briciole

pour adultes

photo Anna Campanini

Découvert et jalousement conservé en Chine, mais connu également des Mayas, il gagne l’Europe grâce aux Arabes, s’y impose en même temps que l’imprimerie : la diffusion du papier accompagne l’Histoire, de la Renaissance à la Révolution industrielle, jusqu'à nos jours.
De la carte géographique aux billets de banque, du papier à en-tête aux cartes à jouer, du papier hygiénique au papier glacé, ce matériau a contribué à façonner la civilisation humaine dans ses moindres aspects. Aujourd'hui, nous assistons peut-être aux prémices de sa fin, alors qu'il semble marquer le pas face à des technologies immatérielles, toujours plus transparentes. Et si l'image de l'homme telle que nous la connaissions était également en voie de dissolution?

De ce pressentiment jaillit un voyage qui se décline sur une séquence unitaire de trois courts épisodes: La mauvaise lettre, Le Quotidien, Une brève histoire d'un employé. A travers différentes techniques du théâtre de figures, ces épisodes se déroulent comme des explorations éphémères d'un matériau si malléable qu'il peut être utilisé à l'infini, aussi éphémère qu’incroyablement résistant, jusqu’à devenir le support essentiel de notre culture, le support irremplaçable auquel nous confions, au moins jusqu'à présent, notre mémoire versatile.

                                                                                                                                                                                                
Que se passerait-il si ce papier, simple support des mots et des images dont nous nous plaisons de tout temps à le recouvrir, se révoltait et s’opposait à leur signification toute tracée pour devenir le protagoniste de notre imagination rêveuse?

ALL RIGHT RESERVED 2017. POWERED BY MARCELLA SANTOMASSIMO

  • Facebook - Black Circle
  • Twitter - Black Circle
  • Instagram - Black Circle